Une soirée inoubliable. Pour la première fois, c’était possible d’analyser ensemble tous les millésimes qui sont le fruit de la grande amitié qui lie Giampaolo à Stéphane Derenouncourt, les dix premières années d’une splendide collaboration, Giorgio Primo de 2007 à la toute dernière 2018 et Carla 6 de 2011 à 2016. Un voyage rebours pour analyser l’évolution stylistique et interprétative de deux vins qui depuis les premiers vendages sont le miroir fidèle d’un territoire unique et d’une forte personnalité.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *